Ce que tout homme devrait savoir sur le clitoris

Vous croyez tout connaître sur le clitoris? Alors tant mieux pour vous. Ou plutôt, tant mieux pour la femme qui partage votre lit! Mais pour tous ceux qui admettent humblement avoir certaines lacunes dans leur connaissance de cet organe féminin, voici quelques secrets que tous les hommes devraient savoir à propos du clitoris.

 

L’organe de plaisir masculin est impossible à manquer, toujours fièrement dressé sur son piédestal. Sa contrepartie féminine, elle, choisit plutôt de se cacher, minuscule dans les replis les plus secrets de l’intimité. Oui, le clitoris est discret! Et c’est sans doute pourquoi certains hommes arrivent parfois à l’oublier… Pourtant, tout comme le pénis, il adore toute l’attention, les caresses et les touchers qu’il peut recevoir. Il s’agit simplement de savoir comment s’y prendre.

Où se cache-t-il?

La question peut sembler évidente, et pourtant, beaucoup de gens (oui, oui, des femmes aussi) ne savent toujours pas localiser ce petit organe de plaisir. Pour le trouver, il s’agit simplement d’ouvrir les petites lèvres et de les suivre jusqu’à ce qu’elles se rejoignent, au-dessus du vagin. Là, sous un petit capuchon de peau, se trouve le fameux bouton rose que l’on nomme « clitoris ».

Anatomie du clitoris

Le clitoris est le seul organe humain à être strictement dédié au plaisir. Juste pour cette raison, il mérite qu’on lui accorde une attention toute particulière. Et si ce n’est pas assez, voici une comparaison intéressante : si une stimulation du pénis est nécessaire, chez l’homme, pour atteindre l’orgasme, on peut en dire autant du clitoris chez 70% des femmes. En d’autres mots, pour envoyer une dame au 7e ciel, mieux vaut s’occuper de son petit bouton!

Un peu comme le pénis, le clitoris est un organe érectile qui se gonfle de sang lorsqu’il est excité. D’ailleurs, chez le fœtus, les mêmes tissus qui se développent en pénis chez l’homme se transformeront en clitoris chez la femme. Toutefois, plutôt que de pousser vers l’extérieur, le clitoris a décidé ne présenter qu’une toute petite partie de lui. Cette partie, que l’on nomme le gland, est la seule qui soit visible en surface.

Malgré son apparente petite taille, le clitoris peut mesurer jusqu’à 9 ou 11 cm. Sa tige et ses racines, que l’on ne peut voir à l’œil nu, se cachent en fait sous les grandes lèvres, où elles se divisent pour former un « Y ». Aussi appelée « bras clitoridien », cette partie du clitoris est également très sensible aux touchers, et ce, même si elle ne provoque pas à elle seule les orgasmes explosifs dont son gland est capable!

Le clitoris n’est pas un pénis

Malgré ses quelques ressemblances anatomiques avec l’organe masculin, le clitoris ne devrait jamais être caressé comme un pénis. Les hommes aiment se toucher avec vigueur, fermeté et rapidité. Les femmes, elles, préfèrent lorsque la stimulation du clitoris se fait en douceur, avec lenteur et délicatesse.

À cause de son extrême sensibilité, le clitoris doit être approché avec beaucoup de précaution. Contrairement au pénis, qui demande à être stimulé pour être excité, le clitoris doit être excité AVANT d’être stimulé. Des caresses à froid pourraient même être douloureuses pour certaines femmes…

Les règles à retenir

Pour ne pas transformer le plaisir en martyre, il y a donc quelques règles à retenir :

  • Toujours commencer par explorer et stimuler les alentours (cuisses, pubis, grandes lèvres, petites lèvres, etc);
  • Attendre que la femme soit excitée avant de toucher son clitoris;
  • Préférer les caresses lentes et les effleurements aux frottements rapides et vigoureux;
  • Être patient.

En cas de doute, une discussion avec sa partenaire peut également révéler de judicieux conseils, surtout en ce qui concerne les techniques de stimulation qui lui procurent le plus de plaisir. Après tout, c’est elle qui connaît le mieux son corps et ses préférences!

Maintenant que le clitoris n’a plus de secrets pour vous, il ne vous manque qu’un peu de pratique pour devenir des experts du plaisir féminin!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *