Chirurgies et traitements du pénis

Pour ceux qui sont vraiment complexés par la petitesse de leur organe, notons qu’il existe des chirurgies et autres traitements pouvant améliorer leur situation.

D’abord, il y a les pilules du type Viagra et Cialis, qui relaxent le muscle du pénis, favorisant ainsi la montée du sang dans celui-ci et provoquant donc une érection;

Les médicaments agissants sur les zones du système nerveux central qui provoquent excitation et désir sexuels. Mentionnons entre autres Ixense et Uprima;

Il existe aussi des injections dites intra-caverneuses, qui ont le même effet que des médicaments de types Cialis mais qui s’adressent justement, aux hommes sur lesquels ces pilules n’ont aucun effet;

Les fameuses pompes à pénis. De par leur mouvement de succion, elles provoquent l’augmentation d’afflux sanguin au niveau du phallus. Résultat : érection;

En dernier recours, la chirurgie. Il existe différents types de chirurgies mais nous avons retenu les deux plus fréquentes. La première consiste à couper le ligament qui soutient le pénis, ce qui le fait paraître plus long. Cependant, en état d’érection, le pénis ne devient pas plus long. On peut comparer cette chirurgie à celle où l’on coupe le petit ligament juste en-dessous de la langue : elle a ainsi une apparence plus longue et peut s’étirer davantage. Il existe aussi la méthode consistant à injecter le gras du patient dans son pénis, le faisant ainsi paraître plus gros. Les chirurgies sont, par contre, toutes fortement déconseillées par les professionnels de la santé, car les risques d’infection et de complications sont très élevés. De plus, il est impossible de garantir que l’opération entraînera une importante différence quant à l’apparence de l’organe en termes de dimension. Pour ce qui est des pilules, les études et les médias ont prouvé leur efficacité, mais aussi les risques que cela comporte, dont l’arrêt cardiaque. Il en va de même pour les injections intra-caverneuses. Ainsi, tout ce qui est pilules et injections est une bonne solution pour provoquer des érections sans stimulation, mais il faut suivre les directions du médecin prescrivant le traitement choisi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *