Douleurs aux poignets: la nouvelle maladie du sexe

Tous les experts s’entendent pour dire que faire l’amour est bon pour la santé. Toutefois, il semblerait qu’on ne puisse pas en dire autant de la santé des poignets… Selon le Dr John Zenian, une trop grande fréquence des rapports sexuels pourrait engendrer des microtraumatismes au niveau des poignets et être en cause dans le syndrome du canal carpien.

 

 

Le syndrome du canal carpien, qui se caractérise par des douleurs aux poignets et aux mains, est souvent associé aux métiers exigeant des mouvements répétitifs. Mais pour tous ces gens dont l’occupation ne justifie pas une telle maladie, le Dr John Zenian a découvert une nouvelle cause : le sexe.

Dans un article publié dans le journal Medical Hypotheses, le docteur explique que, pendant la relation sexuelle, le partenaire en position dominante est forcé de s’appuyer sur ses mains et que ses poignets deviennent ainsi responsables de supporter le poids du haut du corps. Par conséquent, plus la pression exercée sur l’articulation est forte et répétée, plus elle risque d’entraîner des dommages au niveau du canal carpien.

Le sexe pourrait également expliquer la bilatéralité du syndrome du canal carpien, puisque lors de l’activité sexuelle, les deux poignets souffrent d’un stress équivalent.

Chez les gens plus lourds, les risques de développer un tel syndrome deviennent évidemment plus élevés. Le Viagra est également mis en cause, car en vieillissant, les articulations deviennent plus fragiles et une vie sexuelle active, rendue possible par la petite pilule bleue, pourrait endommager les poignets plus rapidement.

Si le Dr Zenian ne propose pas de solution pour renverser la situation, le gros bon sens, lui, peut par contre nous offrir quelques pistes : pour diminuer la pression sur les articulations, il suffit tout simplement de changer de position!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *