Gravité de l’infidélité : l’influence de l’orientation socio-sexuelle

Quelle est selon vous l’infidélité la plus grave qu’un partenaire peut commettre? Les réponses varient que l’on soit un homme et une femme, mais aussi en fonction du type de relation que l’on recherche. Partant de ce principe, des psychologues de l’Université de l’Illinois se sont penchés sur la question et ont établit une hiérarchie des infidélités les moins acceptables.

Les résultats de l’étude scientifique américaine, publiés dans The Journal of Sex Research, révèlent que l’orientation socio-sexuelle joue un rôle important dans l’acceptation de l’infidélité du conjoint. Mais qu’est-ce que l’orientation socio-sexuelle? Stanislav Treger et Susan Sprecher, psychologues à l’origine de cette enquête, la divise en deux groupes distincts : le restrictif et le sans restriction.

Dans le premier groupe, on retrouve donc des personnes socio-sexuellement restrictives. Elles visent une relation amoureuse basée sur les notions de long terme et d’engagement. Il n’est donc pas surprenant que ces personnes s’attendent à partager leur vie avec un partenaire loyal, gentil et fidèle. Dans le deuxième groupe toutefois, on retrouve des gens socio-sexuellement sans restriction qui vont plutôt privilégier des relations sans lendemain. L’attirance physique étant la base.

Les femmes se retrouvent donc majoritairement dans le premier groupe selon ce que rapportent les scientifiques et les hommes, eux, dans la seconde catégorie. Concrètement, et c’est là que l’étude prend tout son sens, les gens socio-sexuellement sans restriction acceptent moins bien une infidélité purement sexuelle alors que les personnes qui se retrouvent dans le groupe restrictif craignent plutôt que le conjoint développe une liaison empreinte de sentiment en parallèle. Des résultats qui, aux dires des auteurs, nous éclaire quant à la réaction disproportionnée des hommes volages qui voient la simple incartade de leur épouse littéralement comme un drame.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *