Le fantasme de l’uniforme

Du policier à la secrétaire, en passant par le docteur et l’écolière, certains uniformes éveillent l’imagination des hommes et des femmes… Pour de nombreux individus, il s’agit même d’un réel fantasme! Mais qu’y a-t-il de si excitant, au juste, dans ces uniformes?

À chaque année, le calendrier des pompiers fait fureur auprès des dames. Et chaque année, le costume de l’infirmière sexy à un succès fou auprès des hommes, que ce soit à l’Halloween ou dans la chambre à coucher. Pourquoi? Parce que les uniformes alimentent les fantasmes, tout simplement. Pourtant, dans la réalité, ces uniformes ne sont pas ce qu’il y a de plus séduisants… Pour comprendre ce fantasme, il faut donc chercher un peu plus loin!

Pourquoi les uniformes font-ils fantasmer?

L’uniforme possède une grande valeur symbolique. Plus que le vêtement comme tel, c’est donc le symbole qui alimente le fantasme. Un exemple? L’uniforme du policier ou de la policière symbolise le pouvoir, l’autorité, la loi. Fantasmer sur cet uniforme représente donc un désir, parfois inconscient, de se faire dominer et de transgresser un interdit. À l’inverse, l’uniforme du servant ou de la servante, qui représente l’obéissance et la soumission, indique un désir de domination.

Bien que les jeux de domination/soumission soient intimement liés à de nombreux uniformes, ce type de fantasme peut également exploiter une foule de désirs sexuels et relationnels plus ou moins enfouis. On pense, entre autres, au désir de se faire materner, de se faire protéger, de se faire initier, de se faire punir… D’ailleurs, l’uniforme permet d’exprimer beaucoup plus facilement des fantasmes parfois refoulés. Par exemple, puisque le rôle de policier ou de policière implique l’utilisation de menottes, le désir de se faire attacher peut se vivre à travers le fantasme de l’uniforme sans avoir à être révélé de façon explicite!

Une autre raison qui peut expliquer la popularité de ce fantasme est son caractère anonyme. En effet, on ne fantasme pas sur UN médecin ou UNE hôtesse de l’air en particulier, on fantasme sur les stéréotypes d’un corps de métier. L’érotisation de l’uniforme se fait donc en associant la profession à un ensemble de qualités qui stimulent l’imaginaire sexuel, et non en y associant un visage ou une personnalité spécifique. Pour cette raison, c’est souvent un fantasme qui se vit sans culpabilité, et ce, même au sein du couple!

Jouer le jeu

Le fantasme de l’uniforme est très populaire auprès des couples, car il est très facile à réaliser. Après tout, il suffit d’un simple costume pour que l’un des deux partenaires se métamorphose en objet de désir! Et si on est prêt à jouer le jeu, c’est encore mieux… Le fantasme de l’uniforme devient alors une façon tout à fait coquine de briser la routine et d’ajouter un peu de piquant dans la vie sexuelle!

Les uniformes masculins qui font fantasmer

  • Pompier : Sauveur de ces dames et héros au quotidien, il sait comment éteindre le feu… du désir!
  • Policier : Symbole de force et d’autorité, il aime bien punir les demoiselles pas trop sages et se servir de ses menottes!
  • Militaire : Fort, courageux et discipliné, il a pour mission de faire la guerre à l’amour platonique!
  • Pilote de ligne : Même lorsqu’il a la tête dans les nuages, il connaît très bien le chemin du 7e ciel!
  • Professeur : En plus de briller par son intelligence et son savoir, il se fait un plaisir d’enseigner à ses étudiantes une chose ou deux sur la sexualité!
  • Médecin : Expert en anatomie féminine, il adore examiner le corps en profondeur et connaît toutes les zones du plaisir!
  • Travailleur de la construction : Avec ses gros bras, son chapeau et ses bottes, il est toujours prêt à bâtir une relation charnelle!
  • Sauveteur : Bronzé et bien musclé, il est passé maître dans l’art de sauver les demoiselles en détresse et de leur faire le bouche à bouche!

Les uniformes féminins qui font fantasmer

  • Infirmière : Attentionnée aux moindres petits bobos, elle a toutes les compétences nécessaires pour soigner les hommes en mal de plaisir!
  • Écolière : Pas toujours sage malgré son petit air innocent, elle apprend mieux lorsqu’elle se fait punir!
  • Secrétaire : Prête à tout pour satisfaire son patron, elle passe bien des heures supplémentaires… sous son bureau!
  • Hôtesse de l’air : Que ce soit un rafraîchissement, un petit oreiller ou une faveur coquine, elle a toujours quelque chose à offrir!
  • Policière : En plus d’être très autoritaire, elle sait utiliser la loi et ses menottes pour discipliner les vilains garçons!
  • Enseignante : Sous ses lunettes sévères et ses jupes plissées, elle cache une femme sensuelle qui aime bien initier ses élèves aux plaisirs de l’amour!
  • Servante : Très obéissante, elle sait satisfaire toutes les exigences de son maître, même les plus coquines!
  • Religieuse : Symbole ultime de la chasteté, la religieuse ne commet aucun péché, sauf peut-être celui de la chair!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *