Le manque de désir : causes et solutions

Votre conjoint(e) a beau vous faire les yeux doux, vous cajoler ou vous mordiller les oreilles, rien n’y fait : vous n’en avez pas envie. Votre libido est à plat. Et lorsque la panne survient, les frustrations ne sont pas loin. Mais que doit-on comprendre de ce manque de désir? Et comment fait-on pour y remédier?

Les causes

Les raisons qui entraînent la baisse de libido sont nombreuses. Certaines causes s’expliquent par un facteur physiologique, comme le dérèglement hormonal, la maladie, certains médicaments… Toutefois, les causes les plus communes sont bien souvent d’origine psychologique :

  • La routine : toujours le même endroit, toujours la même position, toujours le même rythme… La routine provoque souvent l’ennui, et l’ennui peut entraîner une baisse de désir. La répétition n’est certainement pas une source de motivation.
  • La fatigue : peu importe quelles en sont les raisons (le travail, les enfants, les tâches quotidiennes), la fatigue n’entretient qu’un seul désir : celui de dormir. Une sexualité épanouie devient une corvée supplémentaire lorsque l’énergie n’est pas au rendez-vous.
  • Le stress : un trop grand stress est une nuisance pour la santé physique et mentale, et la libido ne fait pas exception. Quand le corps et la tête n’arrivent plus à se concentrer sur le plaisir, l’envie de faire l’amour disparaît aussitôt.
  • La santé du couple : lorsque les conflits sont fréquents et que la colère et le ressentiment grugent l’amour, le désir est rarement au rendez-vous. Difficile de trouver l’envie de se rapprocher lorsque les moments de tendresse et de complicité se font rares.

Les solutions

Même lorsque le désir est à son plus bas, il est inutile de paniquer. Le manque de libido n’est pas une maladie rare, et encore moins un mal incurable. Généralement, quelques démarches suffisent pour améliorer la situation, pour autant qu’on soit ouvert d’esprit et prêt à y mettre du sien :

  • Communiquer : le premier pas vers la guérison, c’est d’être capable d’en discuter avec l’être aimé. Identifier ce qui ne va pas, comprendre les désirs et les attentes de l’autre, trouver des solutions qui font le bonheur des deux parties… Pour que la communication entraîne des résultats positifs, il faut toutefois parler avec honnêteté et savoir être à l’écoute.
  • Prendre le temps : pour raviver la flamme, il est important de savoir prendre du temps à deux. Envoyer les enfants chez la gardienne, planifier un souper aux chandelles ou organiser une petite escapade romantique sont autant de façons de retrouver une belle complicité. L’important, c’est de mettre les petits maux quotidiens de côté et de consacrer ces moments d’intimité à se rapprocher l’un de l’autre.
  • Oser les découvertes : la nouveauté et l’exploration sont d’excellentes sources de motivation et peuvent souvent, à elles seules, faire naître l’étincelle du désir. Pour casser la routine, on peut essayer de nouvelles positions, faire l’amour ailleurs que dans le lit, découvrir le plaisir des jeux amoureux ou encore réaliser quelques fantasmes. Il ne faut pas se gêner non plus pour introduire quelques accessoires excitants : les livres ou images à caractère érotique et les jouets sexuels sont une façon saine et amusante d’explorer de nouveaux horizons.
  • Consulter un spécialiste : lorsque, malgré toutes les tentatives, la situation ne s’améliore pas, il est temps de consulter. Un médecin pourra identifier et soulager les problèmes de cause physiologique, tandis qu’un sexologue pourra être d’une aide précieuse pour tous les troubles d’origine psychologique.

Avec autant de solutions à portée de main, il y aura toujours de l’espoir pour tous ceux et celles qui souffrent d’une panne de désir. Il ne manque qu’un peu de patience… et de bonne volonté!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *