Le sperme: antidépresseur naturel

C’est connu, faire l’amour sur une base régulière contribue à l’épanouissement et au sentiment de bien-être. Mais bien au-delà de ce fait, des chercheurs américains ont récemment prouvé que le sperme avait une incidence positive sur le moral des femmes. C’est que les fonctions chimiques de l’éjaculat, assumées par le liquide séminal, agirait sur les humeurs tel un antidépresseur.

Les résultats de l’étude ont démontré que lorsque le sperme est absorbé par le vagin, une action chimique se produit et affecte les hormones féminines. Le liquide séminal est composé de plusieurs éléments qui pourraient expliquer cette réaction. Pensons notamment à la sérotonine (principal neurotransmetteur dans les antidépresseurs) et à l’ocytocine (mieux connue sous le nom d’«hormone de l’amour»).

Dans l’échantillon observé, des femmes dépressives ont été interrogées, ce qui a permis de démontrer que les femmes qui utilisent des préservatifs ou qui n’ont pas de relations sexuelles sont de moins bonne humeur que les autres.

En ce qui concerne les effets du sperme ingéré par voie orale ou anale, l’étude n’en fait pas mention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *