Les femmes et le fantasme lesbien

Deux corps féminins, enlacés dans une caresse sensuelle, ça excite la plupart des hommes… mais ça fait aussi fantasmer bien des femmes! Mais qu’est-ce que révèle le fantasme homosexuel chez les femmes qui en rêvent lorsqu’elles ont les yeux fermés?

Le fantasme de faire l’amour avec une personne de même sexe est fréquemment cité par les femmes. Il figure même régulièrement dans les « Top 10 » des fantasmes féminins, toutes sources confondues. Mais à quoi ces femmes pensent-elles, exactement, en s’imaginant dans les bras d’une de leurs semblables?

Pour la plupart, le fantasme lesbien explore un moment de sensualité, où les caresses et les baisers sont omniprésents. Les femmes s’imaginent être enlacées, touchées et dorlotées. Ou encore, elles fantasment sur le sexe oral. La pénétration, toutefois, est beaucoup plus rare dans ce type de scénario imaginaire… sans doute parce qu’elle est associée à un univers très masculin.

Pourquoi les femmes fantasment sur les femmes

À travers le fantasme homosexuel, les femmes expriment souvent un désir de tendresse, de douceur, de sensualité. C’est un lieu où les contraintes du plaisir masculin n’existent pas et où leur propre plaisir est roi. Pour elles, c’est une façon de se connecter et de s’abandonner à la dimension la plus féminine de leur sexualité.

Ce que les femmes aiment, dans le fantasme lesbien, c’est aussi la promesse d’une belle complicité et d’un savoir-faire hors pair. Car qui de mieux qu’une autre femme pour connaître, comprendre et assouvir tous leurs désirs? Surtout lorsqu’elles projettent, à travers leur partenaire, un miroir de leur propre sexualité…

Des questions sur l’orientation sexuelle

Même si le fantasme lesbien est très répandu chez les hétérosexuelles, certaines femmes le vivent encore avec un peu de honte. Et celles qui ne l’assument pas se posent toutes la même question : « Suis-je lesbienne? »

À cette question, la réponse est généralement non. Le fantasme est un endroit où tout est permis, où on peut explorer des frontières que l’on n’oserait jamais franchir dans la réalité… Si l’attraction pour d’autres femmes ne se fait pas sentir dans le quotidien, il n’y a donc aucune raison de remettre en doute son orientation sexuelle.

Même chez celles qui se sentent parfois attirées vers d’autres femmes, l’étiquette de « lesbienne » ne colle pas toujours. Entre l’hétérosexualité et l’homosexualité, il y a tout un monde… Et qu’on appelle ce monde « bisexualité » ou « curiosité », ça ne change rien au fait que ce soit une expression saine et tout à fait normale de la sexualité.

Du fantasme à la réalité

Pour la plupart des femmes, le fantasme lesbien restera simplement un petit plaisir imaginaire. Mais pour d’autres, la tentation de passer du fantasme à la réalité est grande. Et il n’y a aucun mal à cela! Toutefois, il faut se rappeler que, comme dans tout fantasme, le passage à l’acte n’est pas toujours à la hauteur des attentes. Il faut être bien conscient que l’expérience peut devenir plus décevante qu’excitante.

Une fois les risques pleinement acceptés, par contre il n’y a aucune limite aux plaisirs que l’on peut expérimenter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *