La masturbation au travail : des chiffres étonnants

Les Danois le font. Les Suédois le font. Les Anglais le font. Même les femmes sont nombreuses à admettre s’être déjà masturbées au boulot. Oui, les statistiques ont de quoi surprendre. Mais que doit-on comprendre du phénomène de la masturbation au travail?

Le quotidien Danois Ekstra Bladet a alimenté bien des discussions en publiant les résultats d’un sondage sur les habitudes de masturbation au travail de ses lecteurs. Les statistiques se sont révélées étonnantes : plus de 60% des hommes et 54% des femmes avouent s’offrir, à l’occasion, une petite masturbation sur les heures de bureau.

Les Danois ne sont cependant pas les seuls à s’adonner à cette activité : une étude suédoise révèle qu’environ 50% de la population se masturbe au travail. Chez les Anglais, ce pourcentage monte à 66% chez les hommes, et 44% chez les femmes. 

Si la sexologue danoise Rikke Thuesen se dit surprise par ces chiffres, elle explique tout de même la popularité de cette activité par les flirts entre collègues ou les messages coquins que certains travailleurs échangent avec leurs compagnons sur les heures de travail. La masturbation les aiderait alors à retrouver leur concentration et à mieux performer par la suite.

Plus près de chez nous, le sexologue américain Ian Kerner croit que la masturbation au travail est souvent le résultat du stress. Selon lui, les situations stressantes provoqueraient une stimulation sexuelle. Un employé qui subit la colère d’un patron ou qui vit beaucoup de pression à cause d’un échéancier serré serait donc enclin à recourir à la masturbation pour évacuer les tensions.

Serait-ce donc dire que s’offrir de petites caresses pendant la pause café serait bénéfique? Lorsque la masturbation permet d’augmenter la productivité, de conserver la bonne humeur et de se débarrasser du stress, il semble effectivement difficile de voir cette activité sous un mauvais œil. 

Toutefois, il ne faut jamais oublier que de telles pratiques sont généralement considérées comme étant inappropriées sur les lieux de travail. Se faire surprendre les culottes baissées peut parfois entraîner une mise à pied, ou encore une bien mauvaise réputation!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *