Testez vos connaissances sur le sexe aquatique

Faire l’amour dans l’eau crée un effet de succion qui peut « souder » les partenaires l’un à l’autre.

Faux! Il est physiologiquement impossible de rester coincé l’un à l’autre suite à un rapport sexuel sous l’eau.

La chaude température des spas et des bains tourbillons peut aider à prévenir la grossesse.

Faux! Même si l’eau chaude peut réduire la quantité de spermatozoïdes présente dans le sperme, leur volume ne baissera pas suffisamment pour prévenir la grossesse.

L’utilisation d’un condom pour une relation sexuelle sous l’eau peut réduire son efficacité.

Vrai! La diminution de la lubrification, la chaleur, le chlore et les substances huileuses se trouvant dans l’eau peuvent tous contribuer à la détérioration et au déchirement du condom.

Une femme peut tomber enceinte en nageant dans une piscine dans laquelle il y a du sperme.

Faux! Puisque les spermatozoïdes ne survivent que pendant quelques secondes dans l’eau et que la femme doit avoir le vagin « ouvert » pour recevoir le sperme, il est pratiquement impossible de tomber enceinte de cette façon.

Faire l’amour dans l’eau réduit les risques d’ITS.

Faux! Toute relation sexuelle non protégée peut conduire à la transmission d’une ITS, y compris sous l’eau.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *